Accueil > Médicaments anticancéreux et médecine vétérinaire. Retour d'expérience du Centre hospitalier universitaire vétérinaire d'Alfort

Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères

Envoyer à un ami

Imprimez la page

Ajouter à ma sélection

Contacter l'INRS

Médicaments anticancéreux et médecine vétérinaire. Retour d'expérience du Centre hospitalier universitaire vétérinaire d'Alfort

Vu du terrain

Accès au texte intégral Le développement des chimiothérapies en médecine vétérinaire expose le personnel à des risques de contamination par les médicaments cytotoxiques. Après une campagne de prélèvements surfaciques montrant une contamination de l'environnement et une exposition des personnels, en particulier au niveau des gants, le Centre hospitalier universitaire vétérinaire d'Alfort a mis en place des actions correctrices, notamment en dédiant une salle à ce type de traitement et en réorganisant le nettoyage. Une nouvelle campagne de prélèvements montre que les niveaux d'exposition se sont réduits et tendent vers un niveau le plus bas techniquement possible.

Descriptif

Référence TF 246

RubriqueVu du terrain

Année de publication2017

Auteur(s)J. Béguin, C. Maurey, R. Salvétat, JP. Depay, E. Mazillier, N. Sotirov, S. Ndaw

Haut de page

Page extraite du site www.rst-sante-travail.fr Copyright © INRS