Accueil > Réduction de la nuisance sonore dans les bureaux ouverts : un exemple d'utilisation de la norme NF S31-199 en entreprise

Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères

Envoyer à un ami

Imprimez la page

Ajouter à ma sélection

Contacter l'INRS

Réduction de la nuisance sonore dans les bureaux ouverts : un exemple d'utilisation de la norme NF S31-199 en entreprise

Infos à retenir

Accès au texte intégral Dans le secteur tertiaire, les salariés des bureaux ouverts se plaignent très souvent du bruit. Le médecin du travail ou le préventeur d'entreprise sont généralement démunis pour accompagner une démarche globale de réduction de cette nuisance. Des études de terrain ont permis de construire une approche complète permettant à la fois d'objectiver l'acoustique du local et d'éclairer les difficultés ressenties par les salariés. L'analyse de l'activité est un point clé de cette approche, car les besoins de collaboration
ou au contraire d'isolement acoustique sont très différents d'une typologie de bureau ouvert à une autre.
Cette approche, déclinée aujourd'hui dans une norme française, est détaillée dans cet article et illustrée en s'appuyant sur un exemple de la démarche engagée chez l'opérateur Orange.

Descriptif

Référence TF 247

RubriqueInfos à retenir

Année de publication2017

Auteur(s)P. Chevret, J. Chatillon, J.N. Amato, P. Ottaviani

Haut de page

Page extraite du site www.rst-sante-travail.fr Copyright © INRS