Accueil > Nouveau protocole et baisse de la participation des médecins : la collecte de données de l'enquête SUMER 2016-2017 à l'épreuve de l'organisation de la santé au travai

Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères

Envoyer à un ami

Imprimez la page

Ajouter à ma sélection

Contacter l'INRS

Nouveau protocole et baisse de la participation des médecins : la collecte de données de l'enquête SUMER 2016-2017 à l'épreuve de l'organisation de la santé au travai

Vu du terrain

Accès au texte intégral Depuis 1986, l'enquête SUMER (surveillance médicale des expositions des salariés aux risques professionnels) construit une cartographie nationale des expositions aux risques professionnels. Elle repose sur l'expertise des médecins du travail volontaires qui remplissent un questionnaire avec les salariés tirés au sort. Deux post-enquêtes portant sur les ressorts de la participation des médecins à SUMER et sur la mise en oeuvre de la pluridisciplinarité dans le recueil de données ont montré que même si les médecins reconnaissaient l'intérêt et la qualité de l'enquête, le protocole s'intégrait difficilement à un exercice professionnel en pleine évolution. Les conditions favorables à l'implication des équipes et au bon déroulement de l'enquête
dépendent notamment de l'engagement en ce sens des services de santé au travail.

Descriptif

Référence TF 268

RubriqueVu du terrain

Année de publication2019

Auteur(s)BARLET B., MALARMEY H., MEMMI S.

Haut de page

Page extraite du site www.rst-sante-travail.fr Copyright © INRS