Accueil > Les facteurs potentiels de « décrochage professionnel » : une étude statistique chez les 45-55 ans, en Gard-Lozère

Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères

Envoyer à un ami

Imprimez la page

Ajouter à ma sélection

Contacter l'INRS

Les facteurs potentiels de « décrochage professionnel » : une étude statistique chez les 45-55 ans, en Gard-Lozère

Vu du terrain

Accès au texte intégral Cette enquête, menée parmi des salariés de 45 à 55 ans, en 2019, dans un service de santé au travail avait pour objectif de repérer de potentiels signes d'un décrochage professionnel à venir. Près de 600 salariés, représentatifs des salariés de cet âge suivis par ce service, ont été interrogés. Trois questions spécialement étudiées portaient sur le ressenti du salarié à son poste actuel (16,6 % se sont cotés à 5 ou moins, sur une échelle de 0 très mal à 10 très bien), son éventuel sentiment de manque de compétences (33,5 % des répondants) et son pronostic sur sa capacité de tenir dans ce travail à distance de trois ans, compte tenu de son état de santé (29,1 % en doutent). L'analyse montre, d'une part, quelles sont les caractéristiques du travail ou de la santé, parfois nombreuses, associées à ces questions et d'autre part l'influence du cumul de facteurs pénalisants.

Descriptif

Référence TF 286

RubriqueVu du terrain

Année de publication2021

Auteur(s)BERNARD A., BOSSI P., CABANAT F., GARCIA S., LECLERCQ S., MEYNIER T., RIEU D., SUAU C., BOSSI E., BIANZINA I., JAUVERT GALY M., VOLKOFF S., GUYOT S.

Haut de page

Page extraite du site www.rst-sante-travail.fr Copyright © INRS