Accueil > La fréquence cardiaque, un indice d'astreinte physique ancien servi par une métrologie moderne

Augmenter la taille des caractères Diminuer la taille des caractères

Envoyer à un ami

Imprimez la page

Ajouter à ma sélection

Contacter l'INRS

La fréquence cardiaque, un indice d'astreinte physique ancien servi par une métrologie moderne

Vu du terrain

Accès au texte intégral La mesure de la fréquence cardiaque reste un indicateur très utile de détermination de l'astreinte physique, en particulier dans les tâches de manutention manuelle, qui sont toujours la cause d'un tiers des accidents du travail.
L'arrivée sur le marché de nouveaux types de cardiofréquencemètres (CFM) mettent à la portée du médecin du travail un outil simple, précis, fiable et relativement peu coûteux de mesure de la fréquence cardiaque.
Cet article fait le point sur ces nouveaux outils et leur utilisation.
Développement et caractéristiques générales des CFM ; recueil de la fréquence cardiaque ; facteurs de confusion lors de l'interprétation de la fréquence cardiaque ; exemples de recueil et d'interprétation dans différentes tâches de manutention manuelle ; utilisation et interprétation des résultats ; seuils d'astreinte.

Descriptif

Référence TL 20

RubriqueVu du terrain

Année de publication1996

Auteur(s)MEYER J.P.

Haut de page

Page extraite du site www.rst-sante-travail.fr Copyright © INRS